Crotz plantada, crotz benesida…

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Brandonnet, Maleville Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Au XXe siècle, les anciens priaient encore en occitan. Dans les familles rouergates, la prière commune était de rigueur, surtout le soir.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

CÉCILE MOLINIER

née Leclerc en 1925 à Gélis-Bas de Maleville.

Transcription

Occitan
Français
« Mon paire me disiá aquela pregaira quand èri tota jove per çò que aviam metuda una crotz aval al fons del camin, a la dintrada de la bòria e alèra me disiá :
“Quand passarà davant aquela crotz, te caldrà dire :
Crotz plantada,
Crotz benesida,
Pren mon arma
A la fin de ma vida.” »
Croix plantée, croix bénite…
« Mon père me disait cette prière quand j’étais toute jeune parce que nous avions mis une croix là-bas au fond du chemin, à l’entrée de la ferme et alors il me disait :
Quand tu passeras devant cette croix, il te faudra dire :
Croix plantée,
Croix bénite,
Prends mon âme
À la fin de ma vie.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...