Lo Baptiston se'n va laurar…

Collecté en 2000 Sur les Communes de Bozouls, Luc Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Comme dans la chanson de Charlotte Denoît (La Pascada / Lo boièr) ayant pour sujet les labours, il est question d'une pascada (sorte de crêpe épaisse).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

PAULETTE GUIZARD

née Lemouzy en 1930 au Batut de Bozouls.

Transcription

Occitan
Français
« Lo Baptiston se'n va laurar, (bis)
Planta aquí sa gulhada,
La, tralalà,
Planta aquí sa gulhada.

Pièi trima dur tot lo matin, (bis)
Aquela tèrra secada,
La, tralalà,
Aquela tèrra secada.

La Mariannon, pel despartin, (bis)
Li pòrta una pascada,
La, tralalà,
Li pòrta una pascada.

Lo Baptiston pèrd l’apetit, (bis)
En vegent son aimada,
La, tralalà,
En vegent son aimada.

Li a demandat polidament, (bis)
De li far una abraçada,
La, tralalà,
De li far una abraçada.

La Mariannon li a respondut : (bis)
“Quand serai maridada,
La, tralalà,
Quand serai maridada.”

Lo Baptiston n’es tan content, (bis)
Qu’acabèt la pascada,
La, tralalà,
Qu’acabèt la pascada. »
Baptistou s'en va labourer…
« Baptistou s'en va labourer, (bis)
Il plante ici son aiguillon,
La, tralala,
Il plante ici son aiguillon.

Puis il trime dur tout le matin, (bis)
Cette terre asséchée,
La, tralala,
Cette terre asséchée.

Mariannou, pour le repas, (bis)
Lui apporte une pascade,
La, tralala,
Lui apporte une pascade.

Baptistou perd l'appétit, (bis)
En voyant sa bien-aimée,
La, tralala,
En voyant sa bien-aimée.

Il lui a demandé joliment, (bis)
De lui donner un baiser,
La, tralala,
De lui donner un baiser.

Mariannou lui a répondu : (bis)
“Quand je serai mariée,
La, tralala,
Quand je serai mariée”.

Baptistou en est si content, (bis)
Qu'il acheva la pascade,
La, tralala,
Qu'il acheva la pascade. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...