La Crimée

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Boussac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Dans certaines familles, la tradition orale a gardé le souvenir de l'interminable service militaire des aïeux.

Les recrutements se faisaient par tirage au sort et les riches pouvaient payer les pauvres pour que ces derniers partent à leur place.

Ethnotexte

Sylvain CARRIÈRE

né en 1922 à L’Issanchou de Boussac, décédé en 2019.

Transcription

Occitan
Français

« Ne parlavan, aquò èra del costat de la mèra. Contavan que, a l'epòca, tiravan al sòrt. El, aviá tirat un missant numèro e parti(gu)èt per sèt ans. Al cap de sèt ans, quand tornèt, aviá pas que fach qu’aquò d'aquí, un riche del país lo crompèt per far sèt ans per l’enfant. Aquò fa que tornèt partir per sèt ans. Fa(gu)èt la guèrra de Crimée. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...