La bugada

Collecté en 1998 Sur la Commune de Boussac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les cendres, conservées dans le cendrièr ou cendreta servaient à obtenir le lessif (lessiu) pour laver le linge dans un chaudron en cuivre (pairòl de coire). La lessive (bugada) était ensuite rincée au lavoir (lavador), à la mare (pesquièr) ou au ruisseau (riu). On utilisait un battoir appelé batadoira. On étendait les draps (lençòls), après les avoir essorés par torsion (tòrcer), sur l'herbe ou sur une haie.

Ethnotexte

LOUIS ET GENEVIÈVE POUGET

né en 1936 à Courbenac de Boussac ; née Acquier en 1936 à Courbenac de Boussac.

Transcription

Occitan
Français

« I lavavan un còp èra [al pesquièr de Corbenac de Bossac], èra per tot lo vilatge, èra comunal. Pièi, n’i aviá un autre en bas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...