Lo patoès a la mina

Collecté en 2000 Sur la Commune de Bournazel Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

PAUL MARTY

né en 1923 à Antagnagues de Bournazel.

Transcription

Occitan
Français
« Li aviá de Franceses, parlàvem patoès, parlàvem francés, mès li aviá d'Espanhòls, li aviá de Poloneses mès bòn comprenián lo francés en principe. De còps caliá… Ambe los Espanhòls caliá parlar patoès, quand nos comprenián pas. Enfin arribàvem a nos far comprene. Ambe nòstre patoès arribàvem… Los Espanhòls, lor caliá dire que parlèsson doçament, que parlèsson pas tròp vite, nos compreniam. »
Le patois à la mine
« Il y avait des Français, nous parlions patois, nous parlions français, mais il y avait des Espagnols, il y avait des Polonais mais bon ils comprenaient le français en principe. Parfois il fallait... Avec les Espagnols il fallait parler patois, quand ils ne nous comprenaient pas. Enfin nous arrivions à nous faire comprendre. Avec notre patois nous arrivions... Les Espagnols, il fallait leur dire de parler doucement, de ne pas parler trop vite, nous nous comprenions. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...