L'epitra Falhièira

Collecté en 1991 Sur la Commune de Bournazel Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La région de Rignac est très riche en vêpres facétieuses.

Celle présentée ici joue sur une accumulation d'invraisemblances. Elle semble ressortir au répertoire féminin.

Adrien la tenait de sa grand-mère.

L'insouciance de la poule et du coq à qui est confiée la garde de la maison est à l'origine de la suite des désordres et des drames qui s'abattent sur les biens domestiques et sur les animaux. (CORDAE)

Ces vêpres sont à rapprocher de la série énumérative "Catarina cerièira" qui, elle, ne se récite pas sur un air de liturgie.

Son

ADRIEN AURÉJAC

né en 1936 à Riou Nègre de Bournazel.

Transcription

Occitan
Français
« L'epitra Falhièira
Se'n va a la fièira.
Qual garda l'ostal ?
– La pola ambe lo gal.
– Ont es la pola ambe lo gal ?
– Es al pè del fuòc.
– Ont es lo fuòc ?
– I a d'ai(g)a dessús.
– Ont es l'ai(g)a ?
– Lo buòu maurèl l'a be(g)uda.
– Ont es lo buòu maurèl ?
– Es a las pradas.
– Ont son las pradas ?
– Es al boisson.
– Ont es lo boisson ?
– La cabra l'a manjat.
– Ont es la cabra ?
– N'avèm fach un oire.
– Ont es l'oire ?
– La vièlha l'a be(g)ut.
– Ont es la vièlha ?
– Es sul ròc que fa : “Cocut !”
– Ont es lo ròc ?
– N'ai fach un forn.
– Ont es lo forn ?
– Còi de pan.
– Ont es lo pan ?
– La truèja l'a manjat.
– Ont es la truèja ?
– N'ai fach un bacon.
– Ont es lo bacon ?
– La cata l'a manjat.
– Ont es la cata ?
– Es a Roma.
Quand tornarà li coparem la coeta al ras del cuol. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...