Despolhar lo milh

Collecté en 2000 Sur les Communes de Bor-et-Bar, Rieupeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

On cultivait un peu de maïs en grain (milh), notamment pour le gavage des oies (aucas) et l'engraissement des cochons (pòrcs, tessons) et on organisait de joyeuses veillées (velhadas) pour le dépouiller (despolhar, despelofrar, descocolhar).

Ce témoignage est illustré par un film tourné à Rieupeyroux dans les années 1970 par Robert Talon.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ROGER VIGUIÉ

né en 1919 à Saulières de Bor.

Transcription

Occitan
Français
« Tot lo vilatge i se gropava, tiravan las fuèlhas de pel milh, que li aviá pas lo Corn-picker a l'epòca. Lo Corn-picker aquò's los drechs de l'agricultura de las femnas. E quand avián tot finit aquelses mètres-cubas de milh, que de còps n'i aviá un mont qu'èrem sieguts que vesiás pas l'autre de l'autre costat del mont, de tant qu'èra naut… Quand èra finit, a doas o tres oras del matins, tiràvem totas las fuèlhas e avián fachas de tressas aquí, coma las tressas que fasián las femnas ambe los pelses, portavan aquò defòra, balajavan l'ostal, metián la taula : de polets rostits, de gatèus, lo vin blanc e al nòstr'ostal que i aviá l'acordeonista, dançàvem ambe l'acordeon. Òi, se fasiá coma aquò al meu ostal. »
Dépouiller le maïs
« Tout le village se regroupait, ils dépouillaient le maïs, parce qu’il n’y avait pas le Corn-picker à l’époque. Le Corn-picker c’est les droits de l’agriculture des femmes. Et quand ils avaient fini tous ces mètres cubes de maïs, parfois il y en avait un tel tas que nous étions assis et tu ne voyais pas l’autre de l’autre côté du tas, tant c'était haut... Quand c’était fini, à deux ou trois heures du matin, nous enlevions toutes les feuilles et ils avaient fait des tresses là, comme les tresses que faisaient les femmes avec leurs cheveux, ils portaient ça dehors, ils balayaient la maison, ils mettaient la table : des poulets rôtis, des gâteaux, le vin blanc et chez nous comme il y avait l’accordéoniste, nous dansions avec l’accordéon. Oui, on faisait comme ça chez moi. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...