J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La fèsta, organisée par les conscrits, était en général la fête votive, la vòta. Elle pouvait donner lieu à plusieurs journées de manifestations, mais dans certains villages, la fête votive se déroulait sur une seule journée, le dimanche, précédée ou commencée par les aubades.

Le bal était animé par un cabretaire et/ou un accordéoniste avec force borrèias et valsas. On ne payait pas l'entrée au bal mais on payait le musicien à la danse.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RAYMONDE AYFRE

née Costes en 1934 à Palmas.

Transcription

Occitan
Français
« Mon paire, dins lo temps, se lo(g)ava, a Las Borinas, un pauc pertot. Pièi prenguèt la retreta e fasiá campanièr a Paumàs e jo(g)ava de l'acordeon qu'aviá aprés tot sol. Fasiá dançar per las fèstas a Paumàs lo mes de janvièr, per Sent-Vincenç. »
Mon père musicien
« Mon père, dans le temps, se louait, aux Bourines, un peu partout. Puis il prit la retraite et il faisait sonneur de cloches à Palmas et il jouait de l'accordéon qu'il avait appris tout seul. Il faisait danser pour les fêtes de Palmas au mois de janvier, pour Saint-Vincent. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...