La setmana senta

Collecté en 1992 par IOA Sur les Communes de Belcastel, Quins Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Quelques interdictions particulières pesaient sur la semaine sainte (setmana senta), notamment ne pas atteler les bœufs le jeudi saint. On disait aussi qu’il ne fallait pas laver les draps (lençòls), au risque d’avoir un décès dans la famille au cours de l’année.

Pendant la semaine sainte, pour annoncer les offices, les enfants palliaient le silence des cloches (campanas) parties à Rome le jeudi saint (jòus sent) à grand renfort de crécelles (renas), de heurtoirs (tustets, tapetas), de trompes en écorce (còrs, còrnas), de sifflets (estufles, subles) et d’esquilas de vaca.

Ethnotexte

HÉLÈNE PUECH

née Savy en 1923 aux Carreyries de Quins.

HENRIETTE BRIANE

née Serres en 1925 à La Borie de Belcastel.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...