Jol pont d'a Bèlcastèl...

Collecté en 2000 Sur les Communes de Belcastel, Mayran Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les chants identitaires ou hymnes locaux en occitan, parfois calqués sur une matrice connue, faisaient partie du folklore local.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JEANETTE ET ANDRÉ BOUTARY

née en 1934 à Mayran ; né en 1928 à Mayran.

Transcription

Occitan
Français
« Jol pont d'a Bèlcastèl,
Quand la luna es pel cèl,
Se li passatz anatz veire dins l'ai(g)a,
Lo vièlh castèl orgulhós se miralha.

Quand lo temps es al bèl,
Li veiretz dos aucèls,
Que se graumisson aval dins lo sable,
Jol pont d'a Bèlcastèl.

Per anar a Paraire,
En venguent d'a Mairanh,
Aval dins un vilatge,
Se quilha Castèlfòrt.

E cada jorn jos un vièlh pont,
L'avairon rabala son ai(g)a,
L'estiu, la nuèch, sus cada puèg,
L'òm entend cantar la calhe.

Jol pont d'a Bèlcastèl,
Quand la luna es pel cèl,
Se li passatz anatz veire dins l'ai(g)a,
Lo vièlh castèl orgulhós se miralha.

Quand lo temps es al bèl,
Li veiretz dos aucèls,
Que se graumisson aval dins lo sable,
Jol pont d'a Bèlcastèl.

La prima arribada,
Davalètz al pont nòu,
Se pesca al fial de l'ai(g)a,
La trocha ambe lo tro(g)an.

Dins l'avairon, dins cada riu,
Aquò's de bravas padanadas,
L'òm vei sovent los estivents,
Se solelhar per las levadas.

Jol pont d'a Bèlcastèl,
Quand la luna es pel cèl,
Se li passatz anatz veire dins l'ai(g)a,
Lo vièlh castèl orgulhós se miralha.

Quand lo temps es al bèl,
Li veiretz dos aucèls,
Que se graumisson aval dins lo sable,
Jol pont d'a Bèlcastèl. »
Sous le pont de Belcastel
« Sous le pont de Belcastel,
Quand la lune est dans le ciel,
Si vous y passez, allez voir dans l’eau,
Le vieux château orgueilleux se mire.

Quand le temps est au beau,
Vous y verrez deux oiseaux,
Qui s’ébrouent là-bas dans le sable,
Sous le pont de Belcastel.

Pour aller à Paraire,
En venant de Mayran,
Là-bas dans un village,
Se dresse Castelfort.

Et chaque jour sous un vieux pont,
L’Aveyron traîne son eau,
L’été, la nuit, sur chaque colline,
On entend chanter la caille.

Sous le pont de Belcastel,
Quand la lune est dans le ciel,
Si vous y passez, allez voir dans l’eau,
Le vieux château orgueilleux se mire.

Quand le temps est au beau,
Vous y verrez deux oiseaux,
Qui s’ébrouent là-bas dans le sable,
Sous le pont de Belcastel.

Le printemps arrivé,
Descendez au pont neuf,
On pêche au fil de l’eau,
La truite avec le goujon.

Dans l’Aveyron, dans chaque ruisseau,
Ce sont de belles poêlées,
On voit souvent les estivants,
Prendre le soleil sur les levées.

Sous le pont de Belcastel,
Quand la lune est dans le ciel,
Si vous y passez, allez voir dans l’eau,
Le vieux château orgueilleux se mire.

Quand le temps est au beau,
Vous y verrez deux oiseaux,
Qui s’ébrouent là-bas dans le sable,
Sous le pont de Belcastel. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...