Farai faire un batèu… (extrait)

Collecté en 1991 par CORDAE Sur les Communes de Belcastel, Mayran Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson de moissons est connue sous les noms de "Jol pont de Mirabèl", "Sul pont de Mirabèl", "Coratge missonièrs", "La Bèlali" ou "Bèlani".

On y retrouve les mêmes thèmes que dans la chanson "De París à Lion" : une fontaine ou une rivière ou simplement de l'eau, signe de pureté féminine et symbolisant ici l'amour dans lequel le plus noble des jeunes gens, un chevalier ou le fils du roi, vient se noyer.

De toutes les versions collectées sur le canton de Rignac, c'est sans doute la plus belle du point de vue mélodique et de la richesse de l'interprétation.

On note de nombreux mélismes et apogiatures.

Dans toutes les versions parlant du marinièr, on trouve toujours l'emploi de certains gallicismes (termes empruntés au français) souvent à la même place dans le texte, ainsi les termes "à part", "hormis", "pourvu", etc. (CORDAE)

Son

EDOUARD COMTE

né en 1911 à Mayran, décédé en 1991.

Transcription

Occitan
Français
« [Sul pont de Mirabèl,
Margarida passava. (bis)

Los tres enfants del rei,
La vegèron que lavava. (bis)

Ço di(gu)èt lo primièr :
“Qunta polida filha.” (bis)

Lo segond ço di(gu)èt :
“Qual sap s'es maridada ?” (bis)

Lo trosième di(gu)èt :
“La volriái ajuda esposada.” (bis)]

Farai faire un batèu,
Tot lo long de mon ai(g)a. (bis)

E li me metrai dedins,
Aquí farai lo malaute. (bis)

[Totas las damas de París,
Aquí me vendràn veire. (bis)

A part la Bèlani
Que son pèra la ne garda. (bis)

“Mon pèra, daissariatz-me
Anar veire aquela filha ? (bis)

– Ah ouila Bèlani,
Pourvuque siague lèu tornada.” (bis)

La Bèlani pren son panièiron,
Lo se va remplir de pomas. (bis)

Metèt las blancas al fons
E las rojas a la cima. (bis)

“Bonjorn marinièr de la mar,
Ne volriatz pas vos una poma ? (bis)

– Mais oui la Bèlani,
Se vos la me palàvetz.” (bis)

Li'n palèt ben trenta uèch,
Trenta uèch prèp de quaranta. (bis)] »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...