Lo montar de l'ase

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Baraqueville Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Quand une femme battait son époux, on infligeait aux conjoints lo montar de l’ase : on promenait le couple sur un âne, parfois dos à dos. Lo montar de l'ase se faisait aussi quelquefois en cas d'adultère. Il ne s'agissait parfois que d'une parodie. Cette tradition attestée sur les cantons de Baraqueville et de Conques, semble avoir disparu ailleurs de la mémoire rouergate.

Ethnotexte

Joseph ALARY

né en 1907 à Carcenac-Peyralès de Baraqueville.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...