Las relevalhas

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Baraqueville, Cabanès, Calmont, Moyrazès, Rodez, Salmiech Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Après une naissance, la mère devait être purifiée avant de recevoir à nouveau les sacrements de l’Eglise. En général, le curé lui donnait la bénédiction des relevailles sur le parvis de l’église.

Ethnotexte

FOYER LOGEMENT (REUNION 2) BARAQUEVILLE

Jean BARRÈS, né en 1937 à La Garrigue de Cabanès ; Albanie JEAN, née Calviac en 1909 à Carcenac-Salmiech ; Noël MASVIEL, né en 1911 à Vors ; Aline MOUYSSET, née Bouscayrol en 1921 à Ségonzac ; Gaston REY, né en 1906 à La Plane de Baraqueville ; Charles SERIEYS, né en 1924 à Rodez ; Rachel VIAROUGE, née Delsol en 1920 à Moyrazès.

Transcription

Occitan
Français

« Las novèlas mamàs, quand venián d’ajure un dròlle, anavan al fons de la glèisa e lo curat las veniá benesir ambe l’aspersor a la dintrada. Podián pas passar la pòrta, que avián pecat. Apelavan aquò las relevalhas. O ai pas vist mès o ai retengut. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...