Los barricaires

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Balsac, Clairvaux-d'Aveyron Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il y avait toutes sortes de petits métiers sédentaires ou ambulants comme le cordonnier appelé sudre ou pegòt, l’esclopièr (sabotier), lo jotièr (jougtier), lo barricaire (tonnelier), l’estamaire (étameur), l’amolaire, ganha-petit ou agusaire (rémouleur), le tailleur appelé sartre, lo cadièiraire (fabricant de chaises), lo candelaire (fabricant de chandelles), lo matalassièr ou matalassaire (fabricant de matelas), lo pelharòt ou pelhaire (chiffonnier)… Dans le vallon de Marcillac, il y avait beaucoup de barricaires.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

HENRI DALBIN

né en 1919 à Balsac.

Transcription

Occitan
Français
« N'i aviá aquí a Bruèjols. A Bruèjols n'i aviá un que las fasiá, mas dos mème. N'i aviá… Mès n'ai pas vistas far gaire. M'enfin si, ai facha far una folhièira, ieu. La folhièira aquò's per metre los rasims, per los far fermentar, quoi. E ben aquò èra un nommat Rei que la me fa(gu)èt, que abitava a Balsac, ara es mòrt.
I a pas que lo garric, en principe. Lo garric es lo mèstre. Enfin n'i a que ne fasián en castanhièr tanben mès, lo garric, dison qu'aquò's lo mèstre, ara ieu parle d'après los anciens que nos avián… »
Les tonneliers
« Il y en avait là à Bruéjouls. À Bruéjouls il y en avait un qui les faisait, mais deux même. Il y en avait... Mais je n’ai pas vu en faire beaucoup. Mais enfin si, j’ai fait faire une cuve, moi. La cuve c’est pour mettre les raisins, pour les faire fermenter, quoi. Eh bien c’était un nommé Rey qui me la fit, il habitait à Balsac, maintenant il est mort.
Il n’y a que le chêne, en principe. Le chêne est le maître. Enfin certains en faisaient en châtaignier aussi mais, le chêne, on dit que c’est le maître, maintenant je parle d’après ce que les anciens nous avaient... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...