Los grailes del jòus sant

Collecté en 2000 Sur la Commune de Balaguier sur Rance Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le jeudi saint, pendant l'office des ténèbres, les enfants déclenchaient un tintamarre dans l'église. Faute d'instruments plus élaborés, ils fabriquaient des trompes en écorce (còrnas, grailes), des sifflets (siblets, sublets)…

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

LOUIS ET CAMILLE GRANIER

né en 1926 à La Combe de Balaguier sur Rance ; née en 1995 à Saint-Affrique.

Transcription

Occitan
Français
« Un còp èra, nos crompavan pas d'amusaments, los nos caliá faire. Es per aquò qu'apreniam a far de sublets
Lo dijòus sent i aviá un ofici e, pendent cinc minutas, caliá bufar ambe de grailes e de sublets. E ai entendut dire pels anciens que gardavan la caramèla dins la gòrja tot lo temps de l’ofici per que se sequèssa pas… »
Les trompes en écorce du jeudi saint
« Autrefois, ils ne nous achetaient pas de jouets, il nous fallait les faire. C'est pour cela que nous apprenions à faire des sifflets.
Le jeudi saint, il y avait un office et, pendant cinq minutes, il fallait souffler dans des cornes et des sifflets. Et j’ai entendu dire par les anciens qu’ils gardaient l'anche dans la bouche tout le temps de l’office pour qu’elle ne sèche pas... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...