Al meune ostal…

Collecté en 1991 par CORDAE Sur la Commune de Balaguier sur Rance Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Voici quelques renseignements qui nous ont été fournis par Henri Noual, de Coupiac, sur la manière de danser le branlon dans cette commune :

Le branlon se danse par couples sur une ronde tournant dans le sens des aiguilles d'’une montre, les garçons à l'’extérieur du cercle. Durant la première phrase musicale, les couples ne font que marcher. Pendant la seconde partie, le cavalier fait passer sa cavalière à sa gauche et lui lâche la main. Celle-ci est désormais tournée vers l’'arrière. Chaque cavalier prend alors la cavalière qui se trouve devant lui et exécute un demi-tour (ou un tour et demi) avec elle en tournant vers la droite. Chaque cavalier, tourné maintenant vers l'’arrière reprend sa première cavalière et effectue avec elle un demi-tour (ou un tour et demi) vers la gauche. Chaque cavalier reprend alors la cavalière de devant, avec laquelle il se replace dans la position initiale. Et ainsi de suite, à chaque couplet, le cavalier se retrouve avec une nouvelle cavalière. (CORDAE)

Son

HENRI BOULARAND

né en 1905 à Trexe de Balaguier sur Rance.

Transcription

Occitan
Français
« Al meune ostal lai fan l’amor,
E ieu paure bridi l’ase. (bis)

Quand mon torn vendrà,
Bridarà l’ase, bridarà l’ase,
Quand mon torn vendrà,
Bridarà l’ase qual volrà. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...