Sèrps e bòrlhes

Collecté en 1991 Sur la Commune de Aurelle-Verlac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La peau ou la chair des serpents était souvent utilisée pour lutter contre une multitude de pathologies, notamment les douleurs abdominales ou les maladies de peau.

Ethnotexte

Albert PETIT

né en 1924 à Vieurals d'Aurelle-Verlac.

Transcription

Occitan
Français
« I aviá de vipèras mès, de giclasses, n'i aviá pas gaire.
Cyprien Chassaly de Viurals, que nos adujava a meissonar, quand trobava una vipèra, l'escorgava. L'atapava ambe las dents per l'escorgar. Demorava pas que lo rastèl de l'esquina. La metiam salar dins una assièta e pièi la penjàvem a las fustas. Ne fasiam de tisana. Ne preniam quatre o cinc centimèstres per far una tisana. Ieu l'ai pas jamai beguda.
Sonhava la rojòla, lo sinepiu, una sortida de botons de quicòm, la varicèla… Aquò èra eficace. N'i aviá que ne sonhavan las bèstias, los pòrcs.
Les orvets, apelàvem aquò los bòrlhes mès ne fasiam pas res. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut Occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...