Los polzins

Collecté en 1997 Sur les Communes de Aurelle-Verlac, Pomayrols Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Célina se souvenait d'avoir vu une mère poule (cloca) réprimander deux de ses poussins (polzins) qui se battaient.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

CÉLINA, JUDITH (SŒUR PROCULE) NAUJAC

née en 1907 à Pomayrols.

Transcription

Occitan
Français
« Aviái una clocada de polzins. Un jorn, ère a la fenèstra e te vegère, davant la pòrta del polalhièr dos gals que se batián coma de fòls. E se batián. Tot en un còp la cloca… Èra anada pòndre, la cloca, e d'aquel temps elses se batián. Quand sorti(gu)èt, quand los vegèt que se batián, se metèt aquí davant aquelses polzins e “gra-gra" a-z-un, "gra-gra" a l'altre. E d'aquel temps los polzins baissèron… totes dos baissèron lo cap. Aquí. Alara : “Gro-gro, gro-gro-gro, gro-gro-gro, gro-gro-gro…”Pam ! Pam ! Se'n anèron. Sai pas de qué lor di(gu)èt… E l'escotavan la pola. Baissèron lo cap e bojavan pas ! »
Les poussins
« J’avais une couvée de poussins. Un jour, j’étais à la fenêtre et je vis, devant la porte du poulailler, deux coqs qui se battaient comme des fous. Et ils se battaient. Tout à coup, la poule... La poule était allée pondre et pendant ce temps eux se battaient. Quand elle sortit, quand elle les vit se battre, elle se mit devant ces poussins et “gra-gra” à l’un, “gra-gra” à l’autre. Et pendant ce temps les poussins baissèrent... ils baissèrent la tête tous les deux. Voilà. Alors : “Grou-grou, grou-grou-grou, grou-grou-grou, grou-grou-grou...” Pam ! Pam ! Ils partirent. Je ne sais pas ce qu’elle leur dit... Et ils écoutaient la poule. Ils baissèrent la tête et ils ne bougeaient pas ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...