Los estiflòls

Collecté en 1997 Sur les Communes de Aurelle-Verlac, Pomayrols Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Au printemps, quand la sève des arbres montait, les enfants fabriquaient des sifflets (estiflòls). La sœur Procule décrit ici la fabrication d'un esitflòl à partir d'une petite branche de châtaignier (castanhièr, castanhiá).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Célina, Judith (sœur Procule) NAUJAC

née en 1907 à Pomayrols.

Transcription

Occitan
Français
« A… mès d'estiflòls, ne fasiam ben. En gardent las fedas, ne fasián. L'òm pren una bròca de castaniá un pauc fina, òm la copa de cada costat, aquí, e après òm la pica bien coma aquò, bien, bien, bien que se destaque e pièi après òm la tira. Mès d'abòrd òm comença de far, amont, de far la forma de l'estiflòl. Òm fa la forma de l'estiflòl pièi, per dessús, òm fa una òsca, aquí, per que lo son pòsca sortir. E, quand òm a fach aquò, òm tira l'escòrça e òm la torna metre. Aquí òm estifla. »
Les sifflets
« Ah... mais nous faisions bien des sifflets. En gardant les brebis, ils en faisaient. On prend une branche de châtaignier un peu fine, on la coupe de chaque côté, là, et après on la frappe bien comme ça, bien, bien, bien pour qu’elle se détache et ensuite on la tire. Mais d’abord on commence par faire, en haut, par faire la forme du sifflet. On fait la forme du sifflet, puis, par-dessus, on fait une entaille, là, pour que le son puisse sortir. Et, quand on a fait ça, on enlève l’écorce et on la remet. Là on siffle. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...