Lo patoès

Collecté en 1991 par CORDAE Sur la Commune de Aurelle-Verlac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Malgré les punitions infligées aux enfants qui parlaient en occitan à l'école, dans la grande majorité des familles rouergates, on a continué à parler la langue des ancêtres.

Dans certaines professions (médecin, vétérinaire…), il était plus que nécessaire de connaître cette langue.

Ethnotexte

ROGER MASSABUAU

né en 1959 au Cros de Naves d'Aubrac.

Transcription

Occitan
Français
« Lo patoès, naltres, dempièi que sèm nascuts, cada jorn, cada jorn, cada jorn, parlam patoès. A l'ostal, an totjorn parlat patoès.
I a pas que l'estiu quand los frangins o las franginas venon ambe los nebots que comprenon pas lo patoès, parlam francés, sinon naltres, lo patoès, aquò's nòstra premièira lenga. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...