Las dançairas de Sent-Martin

Collecté en 1991 par CORDAE Sur la Commune de Aurelle-Verlac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Nous avons affaire ici à un récit extrêmement répandu dans tout le Massif Central et dans d'autres régions occitanes ou françaises.

Autour de Saint-Geniez, selon nos informateurs, l'histoire se trouve localisée à Saint-Martin de Montbon ou bien à Saint-Martin de Lenne situé sur le canton voisin. (CORDAE)

Son

PIERRE CHARRIÉ

né en 1909 à Corbières.

Transcription

Occitan
Français
« E ben, a Sent-Martin, ai ausit racontar que doas polidas filhas anavan als Sastres. E trobèron un polit june òme. Las arrestèt pel camin e di(gu)èt :
“Ten ! Venètz que anam faire un torn de dança a-n-aquel ostal.”
Aquò’s una escura qu’es abandonada uèi. Es tota demolida. Aquò aparteniá al Peirièr de Sent-Martin, qu'apelavan. Èra un maçon, l’apelavan lo Peirièr.
E dançavan tot lo temps, nuèch e jorn, podián pas s’arrestar.
Alara calguèt que lo curat i anèsse per las arrestar. Alara lo curat i anèt. Prenguèt d’ai(g)a benesida e las asparsèt e las filhas sia(gu)èron deslivradas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...