Las bochinas

Collecté en 1997 Sur les Communes de Aurelle-Verlac, Pomayrols Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour soigner l’ecthyma des ovins, l’abrasièira ou las bochinas en occitan, on leur frottait le museau malade (las bocas) avec du lard enduit de suie (suja).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

CÉLINA, JUDITH (SŒUR PROCULE) NAUJAC

née en 1907 à Pomayrols.

Transcription

Occitan
Français
« Naltres, a l'ostal, aviam de fedas, los anhèls qu'avián de mal per las bocas. Alara passavan un bocin de lard per la chiminèia e li passavan aquò per las bocas, e lo li fasián manjar. E aquò lo garissiá. L'ai vist far, ieu, aquò ! Podián pas manjar. Aquò s'apelava las bochinas, avián las bochinas. »
L'ecthyma
« Nous, chez nous, nous avions des brebis, les agneaux avaient une maladie au museau. Alors ils frottaient un morceau de lard contre la cheminée et ils lui passaient ça sur le museau, et ils le lui faisaient manger. Et ça le guérissait. Je l’ai vu faire, moi, ça ! Ils ne pouvaient pas manger. Ça s’appelait les bochinas, ils avaient l’ecthyma. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...