Magnificat, magnificat !

Collecté en 2000 Sur la Commune de Aubin Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La foi n'empêchait pas l'existence d'histoires drôles, de formules ou de chants satiriques ironisant sur le clergé, les paroissiens ou les pratiques religieuses.

Les parodies du sacré sont calquées sur des matrices issues de la liturgie.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JOSÉPHINE ALAZARD

née en 1919 à Aubin.

Transcription

Occitan
Français
« Magnificat, magnificat !
D'anar veire las filhas aquò's pas un pecat,
De las embraçar de temps en temps,
Aquò fa passar lo temps. »
Magnificat !
« Magnificat, magnificat !
Aller voir les filles n'est pas un péché,
Les embrasser de temps en temps,
Cela fait passer le temps. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...