Los balags

Collecté en 1999 par IOA Sur les Communes de Aubin, Vabre-Tizac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les veillées au coin du feu (al canton) permettaient de se retrouver en famille, souvent avec des voisins, de se divertir avec des chants, des contes, des jeux et des danses, tout en effectuant de petits travaux. En parlant, on bâtissait des paniers ou des palhassas, on fabriquait des balais, on filait…

Sur le Ségala, jadis pays de bartas de ginèsses (étendues de genêts), on fabriquait les balais (balags, balajas) avec des branches de genêt.

En occitan balag est masculin (lo balag) alors que balaja est féminin (la balaja).

Ethnotexte

ALET ROGER, MARMIESSE PAUL ET MARIE-THéRèSE

né en 1921 au Gua d'Aubin ; né en 1930 au Landas de Vabre-Tizac ; née Cadillac en 1934 aux Fargues de Vabre-Tizac.

Transcription

Occitan
Français
« Fasiam de balags ambe de ginèsses estacats. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...