Lo patoès a la mina

Collecté en 2000 Sur la Commune de Aubin Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ROBERT HERMET

né en 1923 à Aubin.

Transcription

Occitan
Français
« N'i aviá de totes mès, dins l'ensemble, n'i aviá que parlavan… Se parlava puslèu francés quand mème… Mès n'i aviá quauqu'unses que parlavan patoès perque n'i aviá que avián un bocin de ben, te venián trabalhar a la mina e parlavan patoès. N'i aviá quauqu'unses que parlavan patoès.
Ara i aviá bèlcòp d'Espanhòls e de Poloneses atanben.
Entr'elses parlavan espanhòl, entre nautres… A la longa pardí arribavan a parlar francés plus ou moins bien m'enfin i arribavan quand mème aprèssa a parlar francés, a se far comprene. Aprèssa i arribavan. »
Le patois à la mine
« Il y avait de tout mais, dans l’ensemble, il y en avait qui parlaient... On parlait plutôt français quand même... Mais il y en avait quelques-uns qui parlaient patois parce qu’il y en avait qui avaient un peu de bien, ils venaient travailler à la mine et ils parlaient patois. Il y en avait quelques-uns qui parlaient patois.
Maintenant il y avait beaucoup d’Espagnols et de Polonais aussi.
Entre eux ils parlaient espagnol, entre nous... À la longue bien sûr ils arrivaient à parler français plus ou moins bien mais enfin ils y arrivaient quand même après à parler français, à se faire comprendre. Après ils y arrivaient. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...