Las viandas, los tardivals e los parcelièrs

Collecté en 1999 Sur les Communes de Aubin, Vabre-Tizac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Las viandas désigneraient l'ensemble les plantes sarclées et los tardivals les plantes récoltées en automne (davalada) mais pour certains de nos informateurs ces termes sont synonymes. 

En Rouergue, la patana et lo tòpi désignent le topinambour, la raba la rave, las mongetas, los mongets ou los cocons les haricots, los patanons, las trufas et los trufets les pommes de terre et la bleda la betterave.

Il y avait parfois des parcelièrs qui exploitaient à mi-fuits (a mièjas) des parcelles appartenant à un gros propriétaire (pagés).

Ethnotexte

ALET ROGER, MARMIESSE PAUL ET MARIE-THéRèSE

né en 1921 au Gua d'Aubin ; né en 1930 au Landas de Vabre-Tizac ; née Cadillac en 1934 aux Fargues de Vabre-Tizac.

Transcription

Occitan
Français
« Las viandas, aquò’s tot çò qu’es sauclat. Los tardivals, aquò’s tot çò que se recòlta a la davalada. La carròta pòt venir al mes de junh.
N’i aviá bèlcòp que fasián las viandas a mièjas. Los apelavan los parcelièrs. Quand amassavan, partejavan. Lo patron fornissiá la tèrra, laurava e femava. Los parcelièrs fornissián la semença, sauclavan e trasián. Fasián d’emmonts e apèi lo patron causissiá. Mès sovent, en mai, anavan far un jorn d’escodre. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...