Et in terra…

Collecté en 2000 Sur la Commune de Arvieu Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La foi n'empêchait pas l'existence d'histoires drôles, de formules ou de chants satiriques ironisant sur le clergé, les paroissiens ou les pratiques religieuses. Les parodies du sacré sont calquées sur des matrices issues de la liturgie.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Léon CANAC

né en 1924 à Paulhe-Rovi d'Arvieu.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra un paure oncle que, quand èrem pichonasses nos preniá suls ginolhs, el cantava la messa, aquò èra un farçur un pauc, alara nos disiá :

“Et in terra
Per un rat,
Et in principio
Lo teniá
Per la coa…
Amen,
Per la coeta lo tenèm,
Se nos escapa lo perdèm.” »
Et in terra...
« C’était un pauvre oncle qui, quand nous étions petits nous prenait sur les genoux, il chantait la messe, c’était un peu un farceur, alors il nous disait :

“Et in terra
Pour un rat,
Et in principio
Je le tenais

Par la queue...
Amen,
Par la queue nous le tenons,
S’il nous échappe nous le perdons.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...