Quand lo mèstre ven d'al mercat…

Collecté en 1995 par CORDAE Sur la Commune de Arques Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Nous avons à maintes reprises collecté des variantes de cette chanson burlesque présente aussi bien dans l'Aveyron que dans le Tarn.

Elie la tient de l'une de ses tantes, comme lui originaire d'Arques. (CORDAE)

Son

ELIE GAUBERT

né en 1927 au Puech d'Arques.

Transcription

Occitan
Français
« Quand lo mèstre ven d'al mercat, (bis)
Trobèt lo lièch tot dessipat,
Ton lalireta,
Trobèt lo lièch tot dessipat,
Ton lalirà.

Di(gu)èt al valiet : “Qu'auràs tu fach ? (bis)
Ambe la mèstra auràs cochat,
Ton lalireta,
Ambe la mèstra auràs cochat,
Ton lalirà.

– Nani mèstre n'es pas vertat, (bis)
Aquò o a fach l'oncle Bernat,
Ton lalireta,
Aquò o a fach l'oncle Bernat,
Ton lalirà.

– Mès tu valiet te'n caldrà anar, (bis)
Ieu pòde pas pus te gardar,
Ton lalireta,
Ieu pòde pas pus te gardar,
Ton lalirà.

– E ben mèstre perque cal partir, (bis)
Auretz d'argent a me comptar,
Ton lalireta,
Auretz d'argent a me comptar,
Ton lalirà.”

Lo mèstre se metèt a comptar, (bis)
E lo valiet a ramassar,
Ton lalireta,
E lo valiet a ramassar,
Ton lalirà.

Quand lo valiet se'n sasquèt anat, (bis)
La mèstra se metèt a plorar,
Ton lalireta,
E la sirventa a ronflar,
Ton lalirà.

“Mès tu valiet te caldrà tornar, (bis)
Las pòde pas pus consolar,
Ton lalireta,
Las pòde pas pus consolar,
Ton lalirà.

– E ben mèstre perque cal tornar, (bis)
Disètz-o-me ambe qual cochar,
Ton lalireta,
Disètz-o-me ambe qual cochar,
Ton lalirà.

– Ambe la sirventa cocharàs, (bis)
E ambe la mèstra quand poiràs,
Ton lalireta,
Ambe la mèstra quand poiràs,
Ton lalirà.” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...