Los nadalets

Collecté en 1999 par IOA Sur les Communes de Arques, Balsac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les soirs précédant Noël (Nadal), dans certaines paroisses, on sonnait les nadalets.

La jeunesse de Balsac allait prêter main-forte au carilloneur (campanièr) qui leur préparait une grillée de châtaignes (grelada de castanhas) dans le clocher (cloquièr).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

GILETTE ET ETIENNE BONNEFOUS

née Gaubert au Puech d'Arques, décédée en 2017 ; né en 1929 à Balsac, décédé en 2015.

Transcription

Occitan
Français
« Començavan lo 12 de decembre a sonar un carilhon e las campanas e la volada. E cada jorn montavan d'un carilhon per arribar al 24. Mès los joves… Nautres, se nos daissavan partir, i anàvem e lo campanièr, amont, preniam de castanhas, al mièg del cloquièr nos fasiá un fuòc. Fasiam la grelada de castanhas. Sabètz que nos languissiam pas ! »
Les carillons
« Ils commençaient le 12 décembre à sonner un carillon et les cloches à la volée. Et chaque jour ils montaient d’un carillon pour arriver au 24. Mais les jeunes... Nous, s’ils nous laissaient partir, nous y allions et le sonneur, là-haut, nous prenions des châtaignes, au milieu du clocher il nous faisait un feu. Nous faisions griller des châtaignes. Vous savez que nous ne nous ennuyions pas ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...