J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le Pic del Pal est le point culminant du Lévézou (1155 m).

Le Mont-Seigne (Mont-Sénher), à 1128 m d'altitude, qui s'appelait jadis le Puèg dels sèt fraires (la montagne des sept frères), est un promontoire préhistorique qui fut utilisé comme repère pour la fixation du méridien de Paris. Sous Napoléon, il servit de base à un télégraphe optique. Des clapasses (tas de pierres) y sont installés pour abriter les coccinelles.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RAYMOND (LO PETARIN) CANITROT

né en 1933 à Ségur.

Transcription

Occitan
Français
« Alara aquí nos trobam al-dessús de Las Gotas, al mièg de bravamensas de montanhas del Leveson.
Se començam aquí avèm los puèges de La Vaissa, La Galholhièira, lo Pic del Pal, lo pus naut, lo puèg de Vesinh, Sent-Amanç, lo puèg Mont-Sénher. Ensuita lo polit bòsc amont, lo Bòsc de Trias que se'n va… la plana que va devàs Viaroge. Per aicí mai, dins lo bòsc en bas, Vergonhós. Aquí i avètz lo Puèg de Cabra, las sorças de Segur. En continuent avèm lo Puèg del Mont qu'es atanben a 1000 mèstres. E pièi aval i avètz lo Viaur que a pres sa sorça aicí al Pic del Pal e a contunhat aquí son camin sus una vintena de quilòmèstres e se'n va aval dins lo trauc a costat d'Arcas e de deval Vibal. E pièi, en faça amont, aquò's los puèges d'al-dessús de las Palanjas. »
Le Lévézou
« Alors là nous nous trouvons au-dessus des Gouttes, au milieu de beaucoup de montagnes du Lévézou.
Si nous commençons là nous avons les puechs de La Vaysse, La Granoulière, le Pic del Pal, le plus haut, le puech de Vézins, Saint-Amans, le puech Mont Seigne. Ensuite, le joli bois là-haut, le Bois de Triès qui s’en va... la plaine qui va vers Viarouge. Par ici encore, dans le bois en bas, Bergounhoux. Là vous avez le Puech de Cavala, les sources de Ségur. En continuant nous avons le Puech du Mont qui est aussi à 1000 mètres. Et puis, là-bas, vous avez le Viaur qui a pris sa source ici au Pic del Pal et qui a continué là son chemin sur une vingtaine de kilomètres et qui s’en va là-bas dans le trou à côté d’Arques et vers Le Vibal. Et puis, en face là-haut, ce sont les puechs au-dessus des Palanges. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...