Las rogacions

Collecté en 1999 par IOA Sur les Communes de Arques, Balsac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La foi n'empêchait pas l'existence d'histoires drôles, de formules ou de chants satiriques raillant le clergé, les paroissiens ou les pratiques religieuses.

Pour les rogations, avant l’Ascension, on allait en procession bénir les trois principales croix du village. On improvisait alors parfois des paroles occitanes facétieuses sur le texte latin des litanies.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

GILETTE ET ETIENNE BONNEFOUS

née Gaubert au Puech d'Arques, décédée en 2017 ; né en 1929 à Balsac, décédé en 2015.

Transcription

Occitan
Français
« Mès tot lo monde i assistava pas, aquí. Fasián las rogacions e anavan… I aviá tres croses aicí.
Cantavan :
“Lo Bon Dius benesigue lo blat del campet.”
E l'autre respondiá :
“Dius t'enauce Pierronet !”
– Enauce, sabètz de qu'aquò vòl dire ? T'ausi(gu)e, Dius t'ausi(gu)e, t'enauce.
– “Lo Bon Dius benesigue lo blat del campet.”
E la femna respondiá :
“Dius t'enauce Pierronet !”
– Voilà.
– Mès aquò èra per rire !
– Un bocin mès…
– Lo curat cantava totes los sents : santa stefane, santa aicí, santa alà ! Mès los autres avián arrengat aquò… »
Les rogations
« Mais tout le monde n’y assistait pas, là. Ils faisaient les rogations et ils allaient... Il y avait trois croix ici.
Ils chantaient :
“Le Bon Dieu bénisse le blé du petit champ.”
Et l’autre répondait :
“Dieu t’exauce Pierrounet !”
– Exauce, vous savez ce que ça veut dire ? T’entende, Dieu t’entende, t’exauce.
– “Le Bon Dieu bénisse le blé du petit champ.”
Et la femme répondait :
“Dieu t’exauce Pierrounet !”
– Voilà.
– Mais c’était pour rire !
– Un peu mais...
– Le curé chantait tous les saints : saint Stéphane, sainte ici, sainte là ! Mais les autres avaient arrangé ça... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...