La bona annada

Collecté en 2000 Sur la Commune de Ambeyrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Au Premier de l'An, les enfants passaient dans la famille ou chez les voisins pour leur souhaiter la bonne année en récitant une formule en occitan et obtenaient généralement une étrenne.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Raymond DOUCET

né en 1919 au Causse de Camboulan d'Ambeyrac.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra al Prumièr de l'An, per la bona annada. Lo Prumièr de l'An, anàvem chals vesins empr'aquí. O chals grands-parents anàvem sovent, cada an.
Alèra lor soetàvem la bona annada :
“Bona annada,
Acompanhada de fòrça maitas,
E donatz-me un sòu !” »
La bonne année
« C'était au Premier de l'An, pour la bonne année. Le Premier de l'An, nous allions chez les voisins, par là. Ou chez les grands-parents nous allions souvent, chaque année.
Alors nous leur souhaitions la bonne année :
“Bonne année,
Accompagnée de nombreuses autres,
Et donnez-moi un sou !” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...