Lo lop e lo fuòc a l'ostau

Collecté en 2000 Sur la Commune de Alpuech Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les parents entretenaient la peur du loup auprès de leurs enfants afin de les discipliner. François raconte pourtant ici une histoire où le loup fait une bonne action.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

François BLANCHER

né en 1925 à Alpuech, décédé en 2013.

Transcription

Occitan
Français
« Racontavan d'istoèras atau. “Se fas pas aicí, s'escotas pas, vas veire que lo lop va venir e lo lop te va manjar !” Alara sabètz que fasiam atencion… Agachàvem cossí caliá parlar o alara aquí nos amassàvem.
Un jorn, i aviá un fuòc a-z-un ostau e l'ostau èra pas luènh del riu. Alara passèt un lop e alara aquel lop se metèt dins l'ai(g)a, se molhèt bien e aprèssa va a l'ostau e s'esposquèt aquí al canton del fuòc. Aquò fa que, finalament, aquò's el que tuèt lo fuòc. »
Le loup et le feu à la maison
« Ils racontaient des histoires comme ça. “Si tu ne fais pas ça, si tu n’écoutes pas, tu vas voir que le loup va venir et le loup va te manger !” Alors vous savez que nous faisions attention... Nous regardions comment il fallait parler ou alors nous rentrions.
Un jour, une maison était en feu et la maison n’était pas loin du ruisseau. Alors un loup est passé et alors ce loup s’est mis dans l’eau, il s’est bien mouillé et ensuite il va dans la maison et il s’est secoué là au coin du foyer. Ça fait que, finalement, c’est lui qui a éteint le feu. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...