Les aücs

Collecté en 2000 Sur la Commune de Alpuech Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L'aüc ou aluc (verbe : aücar, alucar) est un cri de joie qui se poussait au retour des veillées ou entre montanhièrs, d'un masuc à l'autre. Il pouvait aussi servir pour appeler un montanhièr retardataire.

Il ponctue encore le rythme de la bourrée.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Jean BALITRAND

né en 1923 à Alpuech.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò se fasiá d'una montanha a l'altra. Lo prumièr que sortiá del pargue, sabètz, puisque las montanhas èran vesinas… E alara les prumièrs que sortián del pargue, totes fotián un aüc per far veire qu'èran les prumièrs, qu'avián bandat les vesins. »
Les aücs
« Ça se faisait d’une montagne à l’autre. Le premier qui sortait du parc, vous savez, puisque les montagnes étaient voisines... Et alors, les premiers qui sortaient du parc, ils poussaient tous un cri pour signifier qu’ils étaient les premiers, qu’ils avaient battu les voisins. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...