Vue générale et jardin (òrt) au-dessus de la vallée, février 2002

Collecté en 2002 Sur la Commune de Aguessac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Vue générale et jardin (òrt) au-dessus de la vallée, février 2002

Dans les jardins, les principales productions étaient les salades (lachugas, ensaladas), le chou fourrager (caul canin), l’ail (alh), l’oignon (ceba), l’oseille (vineta), les petits pois (peses), les haricots verts (cotelons) et en grains (cocons, mongetas, favas), les poireaux (pòrres), les carottes (carlòtas), les navets (naps), les radis (rafes)…

« Aguessac est le lieu d’un établissement gallo-romain. De nombreux vestiges que le sol a conservés le rappellent. Le lieu est cité dans les archives en 1268. Un commun de paix, taxe pour assurer la protection des voyageurs, y était perçu par le comte de Rodez et par Isabeau d’Anduze en 1286.
L’église Notre-Dame d’Aguessac a remplacé en 1809 celle de Lumenson, dont le siège se trouvait au cimetière. La paroisse a été érigée en commune en 1828 par détachement d’avec celle de Compeyre. L’église moderne renferme une belle Vierge du XVIIe siècle. » (Jean Delmas, 2003)

Agassac, febrièr de 2002

Photo

Vue générale et jardin (òrt) au-dessus de la vallée, février 2002
© Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...