Cançon de Milhau (A ! qu'es polit Milhau !)

Collecté en 2000 Sur les Communes de Aguessac, La Couvertoirade, Millau, St-Geniez-d'Olt Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson identitaire est l'œuvre d'Henri Terral.

Elle fut publiée dans l'Ormonac rouërgàs de 1912 sous le titre "Milhau" et en feuille de chant par les éditions Artières avec une illustration de L. Bretou, ainsi que dans Les chansons locales de Millau (1935).

On notera le rhotacisme transformant le "l" de solelh (soleil) en "r" : sorelh. Cette particularité linguistique se retrouve dans plusieurs secteurs du département.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

GEORGES CAUSSE

né en 1940 à La Couvertoirade.

PAULETTE AGRINIER

née Imbert en 1938 à La Ferrière de Saint-Geniez d'Olt, décédée en 2009.

Transcription

Occitan
Français
« Quand lo sorelh rabastina la plana,
Per trobar l’ombra anam a l'arribal,
E dins lo bòsc, anam culhir l’auglana,
Al près de tus, Milhau, quante regal !
Quante regal !
Quante regal !
Quante regal !

A ! qu’es polit Milhau,
Quand lo solelh i brilha,
A ! qu’es gai nòstre trauc,
Quand l’aucèl i bresilha.
Celebrem donc Milhau,
Cantem son industria,
Viva nòstra patria,
Viva nòstre Milhau !

Ai voiatjat, ai fach lo torn de França,
Mon uèlh a vist mila curiositats,
Mès a Creissèls, val mai un torn de dança,
Jos las cascadas al reion argentat,
Quante regal !
Quante regal !
Quante regal !

A ! qu’es polit Milhau,
Quand lo solelh i brilha !
A ! qu’es gai nòstre trauc,
Quand l’aucèl i bresilha.
Celebrem donc Milhau,
Cantem son industria,
Viva nòstra patria !
Viva nòstre Milhau !

Viva Milhau car chas el tot petilha,
L’uèlh de la bruna e lo bon vin claret.
Dórbia i ritz e lo Tarn i babilha,
Aicí cadun pòt escantir son set,
Quante regal !
Quante regal !
Quante regal !

A ! qu’es polit Milhau,
Quand lo solelh i brilha !
A ! qu’es gai nòstre trauc,
Quand l’aucèl i bresilha.
Celebrem donc Milhau,
Cantem son industria,
Viva nòstra patria !
Viva nòstre Milhau ! »
Chanson de Millau (Oh ! que Millau est joli !)
« Quand le soleil brûle la plaine,
Pour trouver l'ombre nous allons sur la rive,
Et dans le bois, nous allons cueillir la noisette,
Auprès de toi, Millau, quel régal !
Quel régal !
Quel régal !
Quel régal !

Oh ! que Millau est joli,
Quand le soleil y brille,
Oh ! que notre trou est gai,
Quand l'oiseau y chante.
Célébrons donc Millau,
Chantons son industrie,
Vive notre patrie,
Vive notre Millau !

J'ai voyagé, j'ai fait le tour de France,
Mon œil a vu mille curiosités,
Mais à Creissels, il vaut mieux un tour de danse,
Sous les cascades au rayon argenté,
Quel régal !
Quel régal !
Quel régal !

Oh ! que Millau est joli,
Quand le soleil y brille,
Oh ! que notre trou est gai,
Quand l'oiseau y chante.
Célébrons donc Millau,
Chantons son industrie,
Vive notre patrie,
Vive notre Millau !

Vive Millau car chez lui tout pétille,
L'œil de la brune et le bon vin clair,
La Dourbie y rit et le Tarn y babille,
Ici chacun peut étancher sa soif,
Quel régal !
Quel régal !
Quel régal !

Oh ! que Millau est joli,
Quand le soleil y brille,
Oh ! que notre trou est gai,
Quand l'oiseau y chante.
Célébrons donc Millau,
Chantons son industrie,
Vive notre patrie,
Vive notre Millau ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...