La ressagaira cantada

Collecté en 1989 Sur la Commune de St-André-de-Najac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Faute de musiciens, on faisait danser à la voix en interprétant des pots-pourris, en chantant “al tra-la-la” ou en utilisant des objets du quotidien (peigne, bouteille et cuillères…).

La bourrée (borrèia) est la danse emblématique de tout le Rouergue et du Massif central. Parce qu’elle était surtout une danse d’hommes, que ses figures avaient des allures de danses sacrées ou guerrières, décrites par les anciens et observées naguère autour de la Méditerranée, les folkloristes ont pensé qu’il s’agissait d’une danse antique. Aucun élément historique fiable ne peut étayer cette hypothèse car les documents sont rares et imprécis. Les mêmes incertitudes semblent peser sur sa parenté éventuelle avec les danses de cour des XVIe et XVIIe siècles. Conjuguant force et agilité, la borrèia, avec ses aücs peut cependant revendiquer cette double origine quasi-légendaire.

Son

RAOUL (LÉOPOLD) COURONNE

né en 1904 au Mazet de Saint-André de Najac.

Transcription

Occitan
Français

Pas de transcription pour le moment.

« Eternellement. »
© Centre d’animation de loisirs en Rouergue (CALER) - Centre d’animation de loisirs en Rouergue (CALER)

Photo

La ressagaira cantada

RAOUL (LÉOPOLD) COURONNE

né en 1904 au Mazet de Saint-André de Najac.

© Centre d’animation de loisirs en Rouergue (CALER)

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...