Cantar per far dançar

Collecté en 1999 Sur la Commune de Montpeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Faute de musiciens, on faisait danser à la voix en interprétant des pots-pourris, en chantant “al tra-la-la” ou en utilisant des objets du quotidien (peigne, bouteille et cuillères…).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Lucien ANGLADE

né en 1912 à Montpeyroux, décédé en 2003.

Transcription

Occitan
Français
« Ieu, ai assistat a de bals, i aviá pas cap de musica, qu'aquò èra un òme que cantava, qu'aviá lo biais de donar la cadança que caliá. Tustava ambe lo pè sus la postada, en mème temps que fasiá… que donava la cadança. »
Chanter pour faire danser
« J’ai assisté à des bals où il n’y avait pas de musique du tout, c’était un homme qui chantait, qui savait donner la cadence nécessaire. Il tapait avec le pied sur le plancher, en même temps qu’il faisait... qu’il donnait la cadence. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...