Dançar a l'aubèrja

Collecté en 1996 Sur les Communes de Lestrade-et-Thouels, St-Rome-de-Tarn Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Faute de musiciens, on faisait danser à la voix en interprétant des pots-pourris, en chantant “al tra-la-la” ou en utilisant des objets du quotidien (peigne, bouteille et cuillères…). Le terme de "musica" désigne l'instrument de musique.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ROSA DURAND

née Vigroux en 1899 à Cayzac de Lestrade.

Transcription

Occitan
Français
« Quand anàvem a l’aubèrja, començàvem de dançar. Abans de biure, dançavan. E quauqu’un cantava, avián pas de musica. N’i aviá un que cantava e los autres dançavan. »
Danser à l’auberge
« Quand nous allions à l’auberge, nous commencions par danser. Avant de boire, ils dansaient. Et quelqu’un chantait, ils n’avaient pas d'instrument de musique. Il y en avait un qui chantait et les autres dansaient. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...