Tinta, tinta relòtge…

Collecté en 2000 Sur les Communes de Foissac, Maleville, Villeneuve-d'Aveyron Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson de loue (lòga) était chantée à l'occasion des feux de la Saint-Jean (radals, joanadas, fenestrets, cabanons…). Ce jour-là, les domestiques changeaient généralement de patron.

En Rouergue méridional, on trouve la variante "Mia Totsants", autre date traditionnelle d'embauche des domestiques.

Elle a été publiée dans Chansons du pays d'oc, par Léon Froment.

Elle est ici illustrée par un film tourné en mai 1964 par André Andrieu à Vergne-Redonde sur la commune de Maleville.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JEAN-MARIE BEFFRE

né en 1923 à Villeneuve.

Transcription

Occitan
Français
« Tinta, tinta relòtge,
Solelh,abaissa-te,
Fai que Sant-Joan s'apròche,
De mèstre cambiarem.

La mèstra es canina,
Lo mèstre es brutal,
Coma un chaval de guèrra,
Iè, sans sèla e sans bridèl.
Coma un chaval de guèrra,
Iè, sans sèla e sans bridèl.

Vèni, pastra novèla,
Vèni me remplaçar,
Te'n cedarai la plaça,
Iè, sans te la regretar.
Te'n cedarai la plaça,
Iè, sens te la regretar. »
Tinte, tinte horloge…
« Tinte, tinte horloge,
Soleil, abaisse-toi,
Fais que Saint-Jean s'approche,
Nous changerons de maître.

La maîtresse est mauvaise,
Le maître est brutal,
Comme un cheval de guerre,
Iè, sans selle et sans bride.
Comme un cheval de guerre,
Iè, sans selle et sans bride.

Viens, bergère nouvelle,
Viens me remplacer,
Je te cèderai la place,
Iè, sans te la regretter.
Je te cèderai la place,
Iè, sans te la regretter. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...