Un lop passava...

Collecté en 2000 Sur la Commune de Crespin Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pendant la récréation ou à la sortie de l’école, on pratiquait toutes sortes de jeux universels ou traditionnels comme passa-cotelon (jeu de la savate), barras (le prisonnier) ou la truèja appelée aussi maura (ancêtre du golf). Pour former les équipes, on avait recours à des comptines.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

MARIE BOUSQUET

née Boudou en 1913 à Bois-Redon de Crespin.

Transcription

Occitan
Français
« “Un lop,
Passava,
Per un
Codèrc,
La coeta
Levada,
Son trauc
Dubèrt,
Per un,
Per dos,
Per tres,
Per quatre,
Per cinc,
Per sièis,
Per sèt,
Per uèch,
Per nòu.
Retira-te tu que siás un buòu !”
Aquel d’aquí èra pas desinhat. Lo darnièr que demorava, èra sus el. »
Un loup passait…
« “Un loup,
Passait,
Dans un
Enclos,
La queue
Levée,
Son trou
Ouvert,
Pour un,
Pour deux,
Pour trois,
Pour quatre,
Pour cinq,
Pour six,
Pour sept,
Pour huit,
Pour neuf.
Va-t’en, toi, car tu es un bœuf !”

Celui-là n’était pas désigné. Le dernier qui restait était désigné. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...