Las borrèias

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Campouriez, Cantoin Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

On dansait surtout la borrèia et des variantes de groupe comme la calha ou lo salta l'ase. Faute de musicaire on dansait à la voix.

La bourrée est à l'origine une danse d'hommes.

La Montanha, peut-être sous l’influence du courant amicaliste et folkloriste parisien, a maintenu ou favorisé les danses de groupe et les bourrées à figures complexes comme la crosada (quadreta ou cena) ou la montanharda aussi appellée Sent-Girvasa.

Ethnotexte

LUCIEN BRAS

né en 1934 à Campouriez, décédé en 2014.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra totjorn la borrèia, la crosada, la montanharda…
La crosada se dança a quatre. N’i a que apèlan aquò la quadreta mès aicí aquò’s la crosada.
La tornijaira, aquò èra pas bien aicí, puslèu devas Sent-Flor.
La borrèia se dançava totjorn entr’òmes. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...